Sport Automobile

Groupe B : les années dorées et noires du rallye

De 1982 à 1986, le Groupe B a été la catégorie-reine du rallye mondial, avec des véhicules aux performances monstrueuses et des pilotes chevronnés.

Écrit par Maxime Hérion | 09/01/2022

Remplaçant les Groupes 4 (grand tourisme modifié) et 5 (prototypes de tourisme), le Groupe B a été mis sur pied en 1982 par la FIA. Par rapport au règlement raisonnable du Groupe A qui limitait les budgets, cette nouvelle catégorie se démarquait sur différents points.

Group B Lancia 037

Pour commencer, les constructeurs ne devaient produire « que » 200 véhicules de route sur lesquels les modèles de Groupe B étaient basés. Ensuite, la chasse au poids était très peu limitée, ce qui entraînait un grand recours aux matériaux composites légers. La course à la puissance caractérisait également le Groupe B puisque de 250 ch en 1981, les voitures ont développé jusqu’à plus de 500 ch à l’arrêt de cette catégorie en 1986.

Vitrine fantastique

Group B Ford RS200

Son succès, le Groupe B le doit au fait qu’il offrait une excellente visibilité aux constructeurs qui pouvaient montrer l’étendue de leurs avancées technologiques.

Cependant, les voitures sont rapidement devenues très efficaces et beaucoup trop rapides. A tel point que des accidents mortels ont entaché à plusieurs reprises le championnat. L’hystérie collective provoquée par le Groupe B a aussi entraîné une course à l’armement : les constructeurs se sont livrés des batailles à coups de dépenses colossales en matière de développement !

En 1986, la Lancia Delta S4 du duo Toivonen/Cresto a quitté la route à grande vitesse au Tour de Corse. Les deux hommes ont péri carbonisés dans leur voiture après un crash. Cet accident est intervenu un an après celui du pilote Attilio Bettega, tué sur le coup en percutant un arbre lors de la même épreuve. Jugé trop dangereux, le Groupe B a donc été arrêté à la fin de l’année.

Group B Lancia crash

Des machines et des pilotes de haut niveau

Parmi les voitures les plus connues du Groupe B, on a pu observer les Audi Quattro Sport, Ford RS 200, Lancia 037 et Delta S4, Opel Manta et Ascona 400, MG Metro 6R4,  Renault 5 Turbo ou encore Peugeot 205 T16.

Group B Peugeot 205 T16

Des pilotes de légende comme Markku Alen, Stig Blomqvist, Juha Kankkunen, Michèle Mouton, Jean Ragnotti, Walter Rohrl ou Ari Vatanen ont écrit les meilleurs moments de cette catégorie. De nombreux amateurs décrivent cette période comme l’âge d’or du rallye. Fort heureusement, la sécurité des pilotes comme celle des spectateurs a été fortement améliorée depuis…

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures