Salon de Genève : Nos 5 flops

Le Salon de Genève est depuis ses débuts une vitrine de l’automobile, principalement de luxe et sportive. Cependant, comme chaque année, la rédaction a malheureusement eu son lot de déceptions. Voici nos cinq flops.

Salon de Genève : Nos 5 flops

A45 AMG

Avec une apparition à Genève annoncée par certains médias dont nous-mêmes, la nouvelle Mercedes A45 AMG a brillé par son absence ! Gageons qu’elle sera présentée prochainement…

Absences

Beaucoup de constructeurs étaient à nouveau, absents des allées de Genève. Parmi ceux-ci, Jaguar, DS, Volvo, Land Rover, Mini, Opel, Hyundai, Abarth et Ford. Une problématique qui commence malheureusement à devenir une habitude dans les plus grands Salons.

Notre TOP 5 du Salon de Genève

Mansory

Il n’y a rien à faire, nous ne serons jamais sous le charme des réalisations de Mansory ! Ce préparateur est la preuve que l’argent ne rime pas forcément avec le bon goût. Pourtant, les affaires marchent plutôt bien pour cette entreprise basée en Suisse…

Poutine

L’Aurus Senat, la limousine de Vladimir Poutine, était exposée à tous les regards à Genève. Conçue en partenariat avec des ingénieurs de chez Porsche, cette grosse berline rappelle une certaine Rolls-Royce Phantom. A quelques détails près ! Nos reporters ont constaté de nombreux détails de finition indignes d’une voiture de ce rang. A corriger d’urgence avant sa commercialisation sur le marché russe et moyen-oriental !

Hispano

Avec une histoire aussi prestigieuse et des modèles qui ont marqué l’histoire de l’automobile, comment ce constructeur récemment relancé a pu produire une voiture aussi vulgaire ? Plus qu’un flop, c’est une insulte au génie de Marc Birkigt, l’ingénieur suisse à qui on doit les succès de la marque !