Ce spécialiste de la marque Mini s'est donc attaqué à la plus récente des Mini sortie sur le marché soit la John Cooper Works. Pour rappel, la “JCW” comme l'appellent les connaisseurs, n'est autre qu'une Cooper S (192 ch à la base) gonflée à 231 ch et surtout un couple conséquent de 320 Nm.

C'est donc sur cette base que “Krumm Performance” s'est penchée pour nous offrir ce condensé de dynamite ! Le mot n'est sans doute pas trop fort si l'on consulte la fiche technique avec, à l'arrivée, 300 chevaux et 400 Nm de couple au banc d'essais. Pour y parvenir, l'allemand travaille en profondeur l'admission et l'échappement. Ainsi, on note l'adjonction d'un nouvel échangeur, d'une admission modifiée ou encore un turbo inédit. Quant à l'échappement, il a été confié à une ligne Akrapovic. Bref, ce sont 69 chevaux supplémentaires sous le capot. Et pour tenir le parquet, “KP” a joué sur de nouveaux silentblocs, une suspension spécifique (KW Clubsport), des freins AP Racing mais surtout un différentiel autobloquant exclusif au modèle. A l'intérieur, un traitement “course” avec, notamment, un sublime volant OMP. Tout cela devrait offrir de sacrées performances à ce petit bijou mais Krumm Performance n'a rien communiqué sur le sujet. Tout juste sait-on que le seul kit moteur vaut près de 5.000 euros !

Et vous, seriez-vous tenté par une bombinette de ce genre ?