60% des personnes tuées sur autoroute ne portaient pas la ceinture

Une nouvelle étude de l'institut Vias (ex-IBSR) a passé au crible les accidents mortels sur l'autoroute. On apprend ainsi que plus d’un tiers des conducteurs et plus de la moitié des passagers arrière impliqués dans un accident mortel sur autoroute ne portaient pas la ceinture.

En Belgique, plus d’un tiers (38%) des kilomètres parcourus par l'ensemble des véhicules le sont sur autoroute. Le risque d'accident y est plus faible que sur le reste du réseau routier, mais la gravité de ces accidents y est beaucoup plus importante.

Il apparaît aussi de cette étude que les bretelles d'accès ou de sortie sont particulièrement dangereuses: un tiers des accidents mortels a lieu à proximité de celles-ci. Et dans un accident mortel sur huit (13%), des travaux étaient en cours au moment où celui-ci s’est produit.

Outre l'absence de ceinture, la vitesse est apparue comme un facteur d'accident dans 38% des accidents mortels étudiés. Mais il est frappant de constater qu’un conducteur sur cinq (19%) était à l’arrêt au moment de l’accident. Quant à l'alcool, il a joué un rôle dans 11% des accidents mais dans 40% de ceux-ci, le conducteur n'a pas subi de test.