Si vous vous rendez en Russie, vous pourrez maintenant vous asseoir à bord d’un taxi ou d’une voiture partagée signée Kalachnikov. Avec son design inspiré d’un Renault Twizy auquel on a ajouté deux places, sa vitesse de pointe de 80 km/h et son rayon d’action de 150 km, on s’éloigne fortement de Tesla que le fabricant d’armes souhaitait concurrencer.

Les concepteurs promettent une grande douceur de fonctionnement ainsi qu’un risque d’incendie et d’explosion réduit lors de la « recharge » (ou lors d’un accident). Amusant, pour une marque qui a fait sa réputation en produisant l’AK-47…