Le V8 diesel de VW est “super-propre”

Pour illustrer ces avancées, Volkswagen choisit le plus extrêmes de ses Diesel, un V8 TDI de 421 chevaux dans un Touareg…

Le V8 diesel de VW est “super-propre”

Actuellement, pour être conforme aux normes Euro 6, un Diesel ne peut émettre plus de 80 mg/km de NOx selon les mesures RDE (Real Driving Emissions) très proches des valeurs déterminées dans les conditions pratiques. Elles complètent le nouveau cycle d’essai WLTP (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure).

Dans le cas du récent Touareg V8 TDI 421 ch, à traction intégrale, les rejets de Nox se sont limités à 14 mg/km, une moyenne sur base de trois tests menés à des altitudes différentes, en Allemagne. Le résultat a été rendu possible par des éléments tels que le traitement des gaz d’échappement en plusieurs étapes, avec une grande unité de stockage des NOx (capacité : 2,3 litres).

En outre, le V8 TDI fonctionne de manière efficace et économique grâce à plusieurs innovations, dont son système biturbo variable : à charge partielle – par exemple en ville ou sur les routes de campagne – le V8 TDI, qui génère 900 Nm dès 1 250 tr/min, fonctionne en grande partie à bas régime en utilisant un seul turbocompresseur, ce qui minimise à la fois la consommation et les émissions. Le deuxième turbocompresseur n’entre en action qu’à partir de régimes supérieurs à 2200 tr/min.