Ne vous fiez pas aux apparences : cette Jaguar est… neuve !

Voiture de course des années 60, la Jaguar Type E Lightweight a servi de modèle à la Eagle Lightweight GT qui allie charmes d’une voiture ancienne et des éléments mécaniques modernes.

Ne vous fiez pas aux apparences : cette Jaguar est… neuve !

Construite en 1963 à 18 exemplaires, la Type E Lightweight était une vraie bête de compétition taillée pour les épreuves de Tourisme. C’est de cette sculpture roulante qu’Eagle s’est inspiré pour sa Lightweight GT. Disposant d’une carrosserie en aluminium façonnée à la main, celle-ci a vu ses proportions évoluer pour accueillir des roues modernes, par exemple.

Ne pesant que 1017 kg, soit 57 kg de plus que la Jaguar Type E Lightweight originelle, l’Eagle dispose d’un habitacle au traitement très raffiné. Pour la mouvoir avec panache, le moteur XK a vu sa cylindrée portée à 4,7 litres pour délivrer 380 ch et 508 Nm de couple. Sous ses dehors anciens, elle bénéficie de solutions techniques modernes comme des amortisseurs Ohlins réglables et des freins à disques ventilés pourvus d’étriers à 4 pistons. Côté chiffres, le 0 à 100 km/h est expédié en moins de 5 secondes et la vitesse de pointe est de l’ordre de 270 km/h. Entièrement réalisée selon les goûts du client, l’Eagle sait se laisser désirer : ses délais de livraison dépassent les 2 ans ! Et quant au budget, comptez plus de 800.000 € ! C’est cher, mais c’est bien plus abordable que les 6 millions d’euros que vaut une vraie Type E Lightweight…