53 ans après sa construction, cette unique Mercedes 600 est toujours aussi dingue !

Cette Mercedes 600, que son illustre propriétaire avait fait aménager par le carrossier français Chapron, est unique en son genre. Jamais restaurée, elle fait preuve d’un luxe insensé pour son époque.

53 ans après sa construction, cette unique Mercedes 600 est toujours aussi dingue !

Nubar Gulbenkian partageait sa vie entre l’Angleterre et le Sud de la France. Fils de Calouste Gulbenkian, magnat du pétrole d’origine arménienne, ce milliardaire excentrique et séducteur aimait se faire réaliser des voitures sur mesure. Notre homme s’était par exemple fait construire trois hideuses Rolls-Royce par la carrosserie Hooper, dont le seul but était de choquer.

Gulbenkian aimait particulièrement les habitacles lumineux ; l’une de ses Rolls avait carrément un toit transparent en Perspex ! Du coup, lorsqu’il se décida à acheter une Mercedes 600 qui était LA berline de grand luxe des années 60, il demanda au constructeur d’effectuer des transformations pour que la voiture soit à son goût, ce que Mercedes refusa poliment. Le milliardaire se tourna alors vers la Carrosserie Henri Chapron, connue en grande partie pour ses transformations de Citroën DS.

Alors qu’une 600 coûtait à l’époque 82.000 Deutsche Marks, Gulbenkian en aurait ajouté 100.000 pour faire les transformations, ce qui, avec l’inflation, donne un coût total approchant le million d’euros ! Pour ce prix, un grand toit en verre a été placé, l’intérieur a été complètement revu avec, par exemple, une banquette arrière pouvant se transformer en lit, du cuir partout et la suppression des boiseries d’origine, un mini bar et un porte-pipe. Soucieux du moindre détail, son propriétaire avait également fait installer un compteur de vitesse et une jauge à essence à l’arrière !

Décédé en 1972, Gulbenkian a légué la Mercedes à son jardinier portugais. Ce dernier expédia la voiture dans son pays et n’y toucha pas pendant 30 ans ! Découverte par un collectionneur éclairé, la voiture n’a demandé qu’un bon entretien pour reprendre la route. Proposée aux enchères par la Maison RM Sotheby’s le 21 septembre dernier, ce vaisseau amiral qui n’a jamais été restauré a changé de mains pour la somme de 342.500 €. Une somme élevée justifiée pour une telle pièce unique !

Photos : Tom Wood ©2019 Courtesy of RM Sotheby’s

Clock iconDerniers articles

Close

Maserati : Vous aimiez le V8 hurlant ? Sortez vos mouchoirs !

5 faits insolites sur la nouvelle Skoda Octavia

SCOOP : Une version ultra “hot” du Porsche Cayenne?

Bientôt le 100 km/h sur les autoroutes belges ?

ESSAI Audi Q7 : Le mastodonte s’affine

ESSAI Opel Astra : « Cadeaux » d’adieu

Qui est le propriétaire de la voiture la plus chère du monde ?

Lewis Hamilton dévoilerait-il une future Mercedes par erreur ?

Ce bolide méconnu va atomiser les Ferrari et autres Lamborghini !

Conditions hivernales : 4 amendes inattendues !

wifi iconLes nouvelles en direct