Cela fait belle lurette que le mystère dure car, à ce jour, personne ne sait vraiment ce qu’est devenue la Lotus Mark 1, ni même s’il en reste quelque chose.

Colin Chapman a construit cet engin dans le garage des parents de sa fiancée d’alors, Hazel, qui deviendra plus tard sa femme. C’était sa première création de sa vision de la sportive légère et basique.

Une fois construite, il engage la Mark I dans diverses compétitions pour se rendre compte de ses qualités. Très vite, fort de ses premières expériences, il élabore une version plus efficace encore, la Mark II, une voiture qui entame la carrière commerciale de Lotus puiqu’elle sera vendue en 1950, avant bien d’autres.

Depuis longtemps, plus de trace de la désormais légendaire et très recherchée Mark 1. Clive Chapman, fils du fondateur et directeur de Classic Team Lotus met toute son énergie dans la quête du bolide: “Cette voiture, c’est le Graal pour nous parce qu’elle est à la base de l’histoire de Lotus. C’est la voiture qui a matérialisé les rêves et la théorie de mon père en matière de voitures de course. Il serait formidable que nous la retrouvions l’année des 70 ans de notre marque. J’en appelle donc à quiconque est capable de nous aider à la retrouver”. Avis aux éventuel détenteurs de la réponse.