La liste est impressionnante. Voici quelques exemples : après 18.000 kilomètres, le ventilateur a dû être remplacé, à environ 20.000 kilomètres, ce fût le toit ouvrant… Par la suite, ce sont encore d’autres pièces qui ont du être remplacées et à 45.500 km, même le moteur a été remplacé ! Parmi les autres pièces défectueuses, on note la direction, les turbos, la suspension, les capteurs… Tout ce qui pouvait tomber en panne, n’a pas manqué de le faire ! Pour couronner le tout, le propriétaire pense que sa BMW ne délivre pas les 450 chevaux promis.

Selon le propriétaire, le concessionnaire BMW Inchcape Motors en Estonie est considéré comme le grand coupable dans cette histoire…