Fiat Centoventi

Pour ses 120 ans, Fiat renoue avec un concept créatif qui évoque la citadine électrique du futur de la marque italienne. Un modèle qui laissera le client choisir le nombre de batteries en fonction de ses besoins et de son budget. De une à quatre batteries, chacune offrant 100 km d’autonomie. Le concept se montre aussi créatif par sa modularité. Il propose ainsi une gamme complète de sièges destinés à divers usages.

Ami One

Citroën Ami One

Son look ne plaît peut-être pas à tout le monde mais de la créativité, le concept Ami One en a à revendre ! Très compact, il se présente comme une solution de mobilité du futur et prend la forme d’une voiture électrique sans permis qui ne dépassera pas les 45 km/h. Il peut être loué pour 5 minutes, 5 heures, 5 jours ou même 5 mois ou 5 ans. Autre idée créative : des panneaux de portes identiques à droite et à gauche pour réduire les coûts et ouvrir les possibilités.

Buggy

Volkswagen ID Buggy

Volkswagen n’en finit plus de présenter des concepts de véhicules électriques basés sur sa plate-forme MEB mais cet ID Buggy est sans doute l’un des plus créatifs. Rendant hommage au buggy des années 60 par son look, le Volkswagen ID Buggy se veut ouvert. Au sens propre comme au sens figuré. Ainsi, ce concept pourra être fabriqué par n’importe quelle entreprise qui pourra en reprendre la motorisation et la plateforme et y greffer sa propre carrosserie.

IMQ

Nissan IMQ e-Power

Nissan a présenté sur son stand le concept IMQ e-Power. Il évoque par son dessin un futur SUV de la marque et donc la prochaine génération de Qashqai. Mais c’est surtout ce qui se cache sous le capot qui est intéressant. Comme certains modèles réservés au marché japonais, le concept IMQ e-Power est équipé d’un moteur électrique et d’un moteur essence. Ce bloc thermique n’est pas un simple prolongateur d’autonomie, mais plutôt une sorte de groupe électrogène permanent qui démarre et s’arrête très régulièrement. Ce qui permet une excellente consommation.

Goodyear

Goodyear Aero

Goodyear est aussi parvenu à surprendre aussi au Salon de Genève. Le manufacturier de pneus ne présente évidemment pas de voitures mais il parvient à innover dans son domaine et présente un pneu pour voitures volantes. Le pneu peut ainsi se transformer en rotors basculant pour le décollage vertical et le vol. Farfelu ? Pas tant que cela car la voiture volante est à nos portes avec certains projets très aboutis d’Airbus, Uber, Google, Toyota et Pal-V.