Conseils

Le leasing privé vous tente ? Soyez vigilent sur ces 5 points !

Le leasing privé intéresse de plus en plus de personnes qui cherchent à utiliser un véhicule sans devoir l’acquérir. Attention toutefois, cette formule comprend des pièges. Voici les 5 principaux à éviter !

Maxime Hérion Maxime Hérion | Publié le 13/01/2021 | Temps de lecture : 2 min

1. Attention à la franchise

La plupart des contrats d’assurance compris dans les leasings privés comportent une franchise. Si vous souhaitez ne pas en avoir, la mensualité risque d’augmenter rapidement.

2. Un seul conducteur

Les leasings privés ne comportent bien souvent dans leur contrat qu’un seul conducteur. Si vous souhaitez en ajouter un autre, cela aura un coût répercuté dans les mensualités.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

3. Kilomètres supplémentaires

Lors de la signature du contrat, un kilométrage annuel est déterminé. Sachez que si vous le dépassez, chaque km supplémentaire sera facturé jusqu’à 10 cents. De quoi faire rapidement exploser votre budget.

4. Frais administratifs

En cas de contravention par exemple, certaines sociétés de leasing privé facturent des frais administratifs. Toujours bon à savoir !

5. Contrôle sévère

Lors de la restitution du véhicule, attention aux contrôles minutieux quant à l’état de ce dernier. De nombreux frais vous seront imputés si vous avez des dégâts, même minimes.

Besoin de plus d’infos sur le leasing ? Cliquez ici ! Et ne manquez surtout pas de consulter notre gamme complète de véhicules en leasing.

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité