Crash

Incident mortel à Berlin : « Il a délibérément foncé sur des écoliers »

Le terrible « accident de circulation » survenu à Berlin, au cours duquel un homme a foncé sur un groupe de personnes au volant d’une Renault Clio mercredi matin, faisant un mort et plusieurs blessés graves, a été qualifié de meurtre par un enquêteur. Les victimes étaient des écoliers et leurs surveillants qui participaient à une excursion.

Écrit par Joris Bosseloo | 09/06/2022

MISE À JOUR 10/06 : La police allemande vient de demander un internement psychiatrique d’urgence pour le conducteur de la voiture qui a foncé dans la foule.

Les événements ont lieu le mercredi 8 juin vers 10h30. Une Renault Clio grise a roulé à vive allure sur la chaussée près d’un carrefour et a percuté la foule, tentant de poursuivre sa route. Heureusement, cela n’a pas réussi : la voiture a heurté un peu plus loin un autre véhicule et a atterri contre la vitrine d’un magasin. Une enseignante de 51 ans a été tué sur le coup, et 14 victimes ont été blessées, dont cinq sont en danger de mort et trois sont grièvement blessées.

Publicité

Le suspect, un Allemand de 29 ans aux racines arméniennes, a ensuite tenté de s’enfuir à pied mais a été arrêté par des passants : il a ensuite été rapidement appréhendé par une patrouille de police. L’homme lui-même a également été blessé (à la tête), il a donc lui aussi été emmené à l’hôpital, menotté et « confus » selon la police.

Toutes les pistes sont ouvertes, mais…

Pour l’instant, aucun acte terroriste ou politique n’est supposé. Selon les enquêteurs, il pourrait également s’agir d’un accident de la route ou d’une « urgence médicale ». Néanmoins, le département des homicides a été appelé.

Bild, le célèbre magazine allemand, s’est entretenu avec l’un des enquêteurs et a déclaré que l’homme était un « tueur glacial ». Le porte-parole de la police ne va pas aussi loin et a déclaré à l’agence de presse DPA qu’il s’agit peut-être d’un cas de « maladie mentale ». En bref, les motifs de cette atrocité ne sont pas encore connus avec certitude.

Selon la chaîne de télévision allemande ZDF, il y avait des affiches et autres sur le siège arrière de la voiture avec des messages comme « Arrêtez l’agression de la Turquie ». Pour l’instant, nul ne sait si cela a un rapport avec la situation. La Clio appartiendrait à la sœur du suspect.

Déjà connu

L’auteur, nommé Gor H., vit à Berlin et était déjà connu des services de police pour des faits de vol, selon certaines sources. Les unités spéciales ont fouillé entretemps le domicile de l’homme et sa sœur a également été interrogée.

Coïncidence (ou pas ?) : un acte similaire a été commis près du lieu de l’incident il y a six ans a été rapidement catalogué comme une attaque terroriste. Anis Amri, ressortissant Tunisien, a foncé dans la foule au volant d’un camion volé, faisant pas moins de 11 morts et des dizaines de blessés.

Vidéo : Bild/YouTube

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé