5 millions d’euros, hors taxes. Voilà le prix de cette Bugatti Divo. C’est 2 millions de plus que la Chiron. Le prix de l’exclusivité, puisque cette Divo ne sera produite qu’à 40 exemplaires. Et tous sont déjà vendus !

Ce modèle doit son nom au pilote français Albert Divo, qui remporta, à la fin des années 1920, deux victoires au volant d’une Bugatti sur le tracé sinueux de la Targa Florio, célèbre course d’endurance sicilienne.

Sous une carrosserie redessinée, cette Divo reprend le propulseur de la Chiron, à savoir le bloc 8 litres W16 gavé par quatre turbos et gonflé à 1.500 ch. Mais la Divo est 35 kilos plus légère que sa sœur et se pare de nouveaux appendices, qui augmentent de 90 kilos son appui aérodynamique.

Résultat, le modèle serait 8 secondes plus rapide que la Chiron sur le circuit de Nardo, en Italie. Par contre, sa vitesse de pointe est « réduite » à 380 km/h, contre 420 pour la Chiron. De toute façon, en France, pays de naissance de cette Divo, les routes nationales sont désormais limitées à 80 km/h.