Cette collection est un condensé de tout ce que les marques automobiles les plus prestigieuses ont pu créer ces dernières années, des bolides aux performances extrêmes et produits en série limitée, voire très limités, avec parfois de très faibles kilométrages.

Parmi les 25 “lots”, quelques raretés comme la Lamborghini Veneno, une Ferrari LaFerrari, une McLaren P1, une Koenigsegg One :1, une Aston Martin One 77 ou encore une Bugatti Veyron. Le communiqué de presse assez laconique précise que cette collection est offerte à la vente par l'”Etat de Genève” (s’agit-il de véhicules ayant fait l’objet de saisie judiciaire?) et que les véhicules sont présentés sans prix de réserve, ce qui signifie que le meilleur prix sera le prix de vente définitif et acté.

Les observateurs estiment que si les 25 voitures tombent sous le marteau du commissaire-priseur, la somme totale récoltée pourrait atteindre 12 millions d’euros, sachant que la Lamborghini Veneno est estimée à plus de 4 millions d’euros à elle seule.

La vente sera précédée par deux jours d’expositions (les vendredi 27 et samedi 28 septembre), lors desquels les véhicules seront présentés au Golf & Country Club de Bonmont, aux côtés de lots phares des ventes internationales de haute joaillerie, montres, art chinois, ainsi que des oeuvres modernes et contemporaines. Bref, à voir pour les passionnés d’hypercars!