Électrique

Foxconn va-t-il révolutionner la voiture électrique ? 

Le géant de l’électronique s’apprête à pénétrer le monde de la voiture électrique. Et avec l’intention d’y laisser sa griffe !

Écrit par David Leclercq | 25/11/2021

Tout le monde a déjà entendu parler de Foxconn qui est en fait le sous-traitant taïwanais qui assemble les iPhone d’Apple. Il n’est pas le seul, mais c’est clairement le principal. La nouvelle ? Et bien, ce géant de l’électronique s’apprête à investir le marché de la voiture électrique avec la ferme intention de révolutionner ce genre naissant. Réalisme ou coup de pub ?

L’idée de Foxconn ? Appliquer son modèle économique des smartphones à l’automobile électrique à batterie. En d’autres termes, le Taïwanais prévoit de devenir le roi de l’assemblage aussi dans ce secteur. Pour cela, il s’est associé à Yulon Motor afin de concevoir trois prototypes, mais c’est finalement Foxconn lui-même qui a développé sa propre plate-forme, la MIH (Mobility in harmony), présentée en 2020 comme le « système Android de l’industrie de véhicules électriques ». Rien de moins.

Simplification

Foxconn va-t-il révolutionner la voiture électrique ? 

L’objectif est de développer un modèle industriel particulièrement simple et qui permettrait de populariser la voiture électrique. C’est précisément ce que proposent les trois prototypes “Foxtron” présentés par Foxconn et Yulan Motors. Ainsi, la plate-forme développée (MIH) et qui a coûté très cher pourrait être partagée entre plusieurs constructeurs, ce qui permettrait d’en abaisser le coût. Selon un consultant de chez Roland Berger interrogé par Usine Nouvelle, le coût pourrait être divisé par trois ou par quatre, tandis que les intéressés pourraient aussi venir piocher dans une grande banque d’organes qui leur permettrait de développer leur automobile avec leurs spécifications propres (puissance, batterie, etc.).

Bien entendu, il ne s’agit pas pour Foxconn de voir ses propres voitures circuler dans les rues. Ce que cherche le géant qui existe depuis 1974 et qui emploie 970.000 personnes), c’est précisément de proposer ce nouveau modèle, cette aide à n’importe quel constructeur pour pouvoir se confectionner une voiture électrique. En gros, Foxconn ferait office de grossiste informatique, fournissant les cartes pères, les gigas de RAM ou autres disques durs. Aux autres de les assembler et de les dessiner. Ce serait un peu comme un Lego grandeur nature où l’on construit ce qu’on veut, comme on veut.

Foxconn va-t-il révolutionner la voiture électrique ? 

Foxconn a l’ambition d’un jeune premier : son objectif est en effet de capter 10% du marché de la voiture électrique, et ce, dès 2030 ! Ce qui correspondrait à environ 4 à 5 millions de voitures par an. Ce n’est pas rien !

Des résultats, déjà ?

Ce que l’on remarque, c’est que depuis la présentation des trois prototypes qui font office de vitrine technologique, Foxconn semble nouer de grands partenariats avec notamment Byton, Fisker, Geely (qui détient Volvo) et, plus récemment, Stellantis. Un signe avant-coureur ? Il faut dire que la banque d’organes de Foxconn concentre plus de 2.000 partenaires ou fournisseurs pour des pièces qui vont du moteur électrique, aux pièces de carrosserie en passant par la batterie et, évidemment, les longs logiciels capables de piloter ces ensembles. En maîtrisant ainsi la chaîne de valeur de la voiture électrique (ou l’essentiel), Foxconn se trouverait ainsi en position de force. Reste à voir comment Foxconn intègrera aussi les autres paramètres automobiles, comme le confort, la tenue de route ou la sécurité qui ne sont pas que l’affaire de composants.

De ce fait, nombre de marques naissantes ont probablement toutes les chances de disparaître d’ici peu, comme cela avait été le cas avec d’autres produits, comme les smartphones par exemple (Nokia, Siemens, Bosch et même plus récemment LG ont disparu). D’ici peu, un gros élagage interviendra probablement. Comme le disait Charles Darwin : « les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements ».

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures