Électrique

Lupys, la borne de recharge rétractable pour maisons mitoyennes

Les personnes qui vivent en ville et particulièrement dans des maisons mitoyennes sont souvent confrontées au problème que représente un câble de recharge d’une voiture électrique traînant sur le trottoir. Il existe toutefois une solution : la borne LUPYS offre un point de charge directement posé sur façade et doté d’un bras extensible qui surplombe le trottoir pour que personne ne soit incommodé.

Écrit par Alain De Jong | 26/08/2021

LUPYS, qui signifie « Line UP Your Street », est une nouvelle station de recharge extensible pour voitures électriques qui, une fois repliée, ressemble à une gouttière d’évacuation d’eau de pluie. Ce projet innovant est une innovation de la société limbourgeoise S-Droom, dirigée par l’architecte et urbaniste Danny Vaes.

Des difficultés pour charger en ville

Danny Vaes a été confronté à ce genre de problème typique que rencontre un propriétaire en milieu urbain de voiture électrique dans une ville comme Hasselt. Car il faut bien recharger quelque part. Dans son cas, la borne de recharge publique la plus proche était située à 500 m de son domicile, ce qui n’est pas une distance exagérée, mais pas spécialement pratique non plus, surtout les jours de pluie. De surcroît, la borne peut toujours aussi être déjà occupée par un autre usager, ce qui rajoute aux efforts à déployer.

L’architecte a donc commencé à réfléchir à une solution pratique et confortable. Le résultat est étonnant puisque la station de recharge imaginée est magnifiquement intégrée puisqu’elle ressemble au premier coup d’œil à une gouttière d’évacuation ordinaire courant le long de la façade. Lorsqu’il faut recharger, un bras télescopique se déplie et surplombe la voie publique à 3 m de hauteur, comme un lampadaire. De la sorte, personne n’est gêné, comme c’est le cas avec câble de recharge est posé au sol qu’il est nécessaire d’enjamber, si toutefois on l’a vu.

Aussi pour les vélos électriques

Point de charge Lupys maison mitoyenne

Danny Vaes a immédiatement optimisé sa borne et ajouté des fonctionnalités supplémentaires. Elle offre aussi la possibilité de recharger des vélos, des scooters et même des trottinettes électriques tandis qu’elle peut aussi être utilisée comme un poteau d’éclairage public avec un éclairage LED, voir même comme un parcmètre. Autre innovation de génie : la borne peut intégrer une batterie tampon rechargeable avec des panneaux solaires.

« Avec le LUPYS, nous voulons mieux optimiser l’espace public pour la recharge », explique Danny Vaes. « Chaque propriétaire peut installer cette station de recharge sur sa façade, car en principe aucun permis de construire n’est nécessaire. Il faut seulement l’approbation de la ville pour utiliser l’espace public. Mais cela ne constituera pas un problème, car la ville est partisane de ce produit. Dans les semaines à venir, nous discuterons avec les autorités locales autour des autorisations, qui seront aussi en lien avec la politique de stationnement intelligent ».

30 000 points de charge supplémentaires d’ici 2025

Point de charge Lupys maison mitoyenne

Le système de bornes de recharge LUPYS fait partie des initiatives prises en Flandre pour promouvoir le passage à des véhicules plus écologiques. La ministre flamande de la Mobilité et des Travaux publics, Lydia Peeters (Open VLD) a décidé d’allouer 30 millions d’euros via le plan de relance « Vlaamse Veerkracht » afin d’ouvrir pour 30 000 points de charge publics supplémentaires d’ici 2025. Le ministre flamand des Affaires intérieures et administratives, de l’Intégration et de l’Égalité des chances, Bart Somers (Open VLD), souhaite lui aussi stimuler l’installation de stations de recharge supplémentaires par le biais d’une coopération avec les autorités locales.

Photos : LUPYS S-DROOM

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures