Essais auto

ESSAI DS 4 : La DS la plus aboutie !

Quatrième modèle DS depuis qu’elle est marque, la nouvelle DS 4 marque un tournant tant en matière de design que de technologies, les deux points forts de la marque selon ses clients. Nous avons déjà conduit la DS 4 E-Tense, la version hybride rechargeable de ce SUV élégant.

Écrit par Laurent Zilli | 25/09/2021

Comparez l’ancienne DS 4 (si vous vous en souvenez) avec cette version 2021, et vous comprendrez qu’il y a un monde de différence entre les deux voitures. Celle-ci étrenne la version 2.0 de la plateforme EMP2 de PSA, qui sert aussi à la nouvelle Peugeot 308 et qui a été adaptée à 70% dans le but notamment de réduire ses émissions de CO2. C’est ce qui lui permet d’être une révolution plutôt qu’une simple évolution.

DS 4 charger

Côté look d’abord. La nouvelle DS 4 reprend bien certains éléments déjà vus sur les derniers modèles de la gamme, mais en réduisant le côté un peu « bling-bling » qu’on a par exemple pu reprocher aux DS 7 Crossback et DS 3 Crossback.

Malgré son format compact, la nouvelle venue en impose par ses volumes (4,40m de long), ses formes et surtout ses lignes acérées.

Ode à la Ville Lumière

L’espace à l’avant est généreux mais les places arrière sont un peu étriquées. Quant au coffre de 430 litres (390 sur la version hybride), il est dans la moyenne du segment.

DS 4 interieur

L’habitacle est raffiné et élégant, matériaux et assemblage étant de bonne facture. On se sent donc vraiment dans du premium. La DS revendique en tout cas jusque dans les moindres détails son côté « luxe et savoir-faire à la française », et cela se retrouve aussi dans la dénomination de ses finitions portant des noms de grandes avenues parisiennes : Bastille, Rivoli ou encore Trocadéro.

DS 4 intérieur
DS4

Pour l’ambiance sportive, des versions Performance Line et Performance Line + sont aussi au catalogue. Enfin, une déclinaison Cross dotée d’éléments de carrosserie noirs affiche un look plus baroudeur, sans pour autant disposer d’une garde au sol surélevée.

Technologies inédites

La DS 4, c’est aussi du contenu, puisqu’elle intègre une série de technologies inédites dans son segment. A commencer par le DS Extended Head-Up Display, un affichage tête haute unique de 21” de diagonale avec réalité augmentée, de série dès le milieu de gamme. L’écran central de 10” intègre le nouveau système d’info-divertissement DS Iris System à commande vocale et gestuelle.

On notera aussi l’Active Scan Suspension, qui analyse les irrégularités de la route pour adapter la suspension à l’avance et optimiser le confort.

DS 4 arriere

En boîte auto uniquement

La DS 4 n’abandonne pas encore le diesel, puisqu’un BlueHDi 130ch reste au catalogue. L’offre essence se compose de trois motorisations de 130, 180 et 225 chevaux. Tous les moteurs sont associés à une boîte auto. Une version full électrique est annoncée pour 2024, mais il faudra d’abord se contenter de la version plug-in E-Tense 225, qui allie le 4 cylindres PureTech 180 à un moteur électrique 110ch, et dont les batteries de 12,4 kWh offrent jusqu’à 55 km d’autonomie électrique.

DS 4

C’est justement cette dernière version que nous avons pu tester dans la région de Chantilly et avouons-le d’emblée, nous avons été très agréablement surpris. Le confort de cette nouvelle DS 4 ne souffre pas la critique, certainement grâce à son Active Scan Suspension.

On a particulièrement apprécié les sièges climatisés et leurs multiples fonctions de massage qui, couplés au confort général du modèle, offrent une expérience de conduite relaxante à souhait. L’insonorisation est excellente, excepté lorsque vous donnez un coup d’accélérateur un peu trop franc. Ce SUV hybride rechargeable n’est pas une voiture sportive et elle vous le fait entendre !

Côté consommation, nous avons obtenu une consommation moyenne de 5,1l/100km sur notre parcours de 145 km mêlant routes de campagne et autoroutes et en utilisant la totalité de l’autonomie électrique (55 km au démarrage).

Conclusion

Avec sa technologie de pointe, son excellent confort et son look atypique mais un peu plus consensuel que les autres DS, cette 4 est certainement le modèle le plus abouti de la gamme. De quoi bousculer les Mercedes Classe A, BMW Série 1 et Audi A3 qu’elle a dans le viseur ? Et pourquoi pas !?

DS 4 feux

La DS 4 Bastille + E-Tense 225 : Fiche Technique

Moteur : 4 cyl., essence hybride plug-in, 1.598cc ; 225ch ; 320Nm.

Transmission : aux roues avant.

Boite : auto 8 rapports.

L/l/h (mm) : 4.400/1.866/1.490

Poids à vide (kg) : 1.653

Volume du coffre (l) : 390 – 1.240

Réservoir (l) : 40

0 à 100 km/h (sec.) : 7,7

Prix : 38.400 € TVAC

Puissance : 225 ch

V-max : 233 km/h

Conso. mixte : 1,3 l/100km

CO2 : 29 g/km

Autres motorisations

PureTech 130 : 130ch ; 6l/100 km ; 210km/h ; 28.400 € TVAC

PureTech 180 : 180ch ; 6,5l/100 km ; 230km/h ; 36.400 € TVAC

PureTech 225 : 225ch ; 6,6l/100 km ; 235km/h ; 43.000 € TVAC

BlueHDI 130 : 130ch ; 4,8l/100 km ; 203km/h ; 30.900 € TVAC

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures