Essais auto

ESSAI Porsche Macan GTS : Increvable !

Fait peu commun dans le monde automobile, le Macan bénéficie d’un second face-lift ! 

Écrit par Laurent Zilli | 01/10/2021

Sous ce nouveau Macan se cache donc toujours derrière la base présentée en 2013, mais qui évolue une seconde fois. Les boucliers avant et arrière changent légèrement pour affirmer davantage le dynamisme de l’engin. C’est dans l’habitacle que les modifications sont plus notoires, la kyrielle de boutons faisant place à un panneau tactile, comme dans l’actuel Cayenne.

Du simple au double, enfin presque

Au moment de remodeler son SUV, Porsche ne s’est pas arrêté à la cosmétique. Le 4 cylindres d’entrée de gamme passe ainsi à 265 chevaux et 400 Nm, de quoi d’atteindre 232 km/h et de franchir les 100 km/h en seulement 6,4 secondes. Rapide et efficace, c’est clair, mais quelque chose manque pourtant à ce 2 litres pour le rendre plus vivant. En revanche, le châssis est bien celui d’une Porsche !

Macan GTS

Bien installé dans un cocon sportif, c’est avec un intense plaisir qu’on enchaîne les virages. Ce Macan est parfaitement équilibré, et sa direction vive l’inscrit en courbe avec une belle aisance. A noter que la version S reçoit maintenant le V6 du précédent GTS. Elle grimpe donc à 380 chevaux, tue le 0 à 100 en 4,8 secondes et pointe à 259 km/h.

Une grosse voiture de rallye

Puisqu’on en parle, le nouveau Macan GTS se distingue par un bouclier avant spécifique et une suspension plus rigide, abaissée de 10 mm. Lui, c’est le moteur de l’ancien Turbo qu’on lui greffe à présent, fort de 440 chevaux et 550 Nm. Il boucle le 0 à 100 en seulement 4,3 secondes, et pousse jusqu’à 272 km/h sur une bande son tout bonnement jouissive. À chaque lâcher de gaz, les pétarades de l’échappement sport sont probablement audibles des kilomètres à la ronde.

Porsche Macan interieur

Au volant, il est également plus extrême que ses congénères, la réponse de la direction étant encore plus rapide. Et il autorise même quelques dérives en sortie de courbe. Ce Macan-là est bien vivant ! On regrette juste qu’un tel comportement implique des suspensions trop dures, surtout dans le GTS.

Conclusion

Le comportement ressemble à celui d’une (très) grosse voiture de rallye, surtout dans le GTS. Difficile de faire SUV plus sportif que ça !

Porsche Macan Essai

Le Macan GTS : fiche technique

Moteur : V6, essence, biturbo, 2.984cc ; 440ch de 5.700 à 6.600 tr/min ; 550Nm de 1.900 à 5.600 tr/min.

Transmission : aux 4 roues.

Boîte : PDK 7 rapports.

L/l/h (mm) : 4.726/1.927/1.596

Poids à vide (kg) : 1.960

Volume du coffre (l) : 458

Réservoir (l) : 75

0 à 100 km/h (sec.) : 4,3

Prix : 91.167 € TVAC

Puissance : 440 ch

V-max : 272 km/h

Conso. mixte : 11,3 l/100km

CO2 : 255 g/km

Autres motorisations :

Macan : 265ch ; 10,1l/100km ; 232km/h ; 65.515€ TVAC

Macan S : 380ch ; 11,1l/100km ; 259km/h ; 74.469€ TVAC

Note de la rédaction

Points forts

  • Comportement sportif
  • Présentation intérieure 
  • Habitabilité 

Points faibles

  • Suspensions fermes (surtout GTS)
  • Insonorisation perfectible
  • Gamme de motorisations restreinte

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé