ESSAI Ford S-Max : Un peu de Mustang dans votre monospace ?

S’ils ne sont plus les rois du marché comme dans un passé pas si lointain, les grands monospaces ne sont pas morts pour autant. Ford rappelle d’ailleurs son S-Max à notre bon souvenir en l’équipant d’une toute nouvelle boîte automatique à huit rapports.

ESSAI Ford S-Max : Un peu de Mustang dans votre monospace ?

Un seul coup d’oeil aux chiffres de ventes des monospaces suffit à confirmer que le segment n’est pas si moribond qu’on pourrait le croire : il s’en est vendu 54.947 en Belgique l’an dernier. Mine de rien, cela représente quelque 10% de notre marché ! Parmi eux, ce sont les grands monospaces qui se sont le mieux vendus : près de 30.000 ont trouvé preneur. C’est dire s’il continue d’exister une clientèle demandeuse de ce genre de véhicules. Et sur ce segment comme sur les autres, les boîtes automatiques gagnent du terrain. Une vente sur trois se fait désormais avec ce type de transmission, et la tendance est clairement à la hausse chaque année.

Boîte de Mustang

Le S-Max recevra donc prochainement une toute nouvelle boîte automatique à huit rapports. Couplée dans un premier temps au moteur diesel 2.0 TDCi de 180 chevaux, celle-ci a été développée conjointement avec celle qui équipe désormais la Ford Mustang restylée. Il s’agit d’une vraie boîte automatique, à convertisseur de couple (pas une séquentielle robotisée donc), équipée d’un amortisseur pendulaire spécialement étudié pour améliorer la conduite à basse vitesse. Dotée de dix rapports dans la sportive, elle en compte huit sur le monospace qui nous occupe, et a été conçue pour s’accorder aux moteurs dont le couple est compris entre 270 et 500 Nm.

Commande électronique

Le premier changement que remarquera le conducteur, c’est la nouvelle commande électronique circulaire rotative telle qu’on peut en retrouver chez Jaguar et Land Rover, une première pour Ford. À l’usage, cette boîte se montre plus douce et réactive que l’ancienne Powershift qu’elle remplacera d’ici la fin de l’année. Les rapports s’enchaînent de manière imperceptible, et la rétrogradation au « kick-down » intervient promptement et sans trop de brutalité. Les pères et mères de famille seront ravis, et se demanderont peut-être pourquoi la marque a tant tenu à doter sa boîte d’un mode sport qui n’apporte pas grand-chose sur un véhicule comme le S-Max, en dépit de son châssis très « Ford ». n

Conclusion

Pour ce premier contact, cette nouvelle boîte automatique nous a séduits. Rapide et efficace, elle semble bien correspondre à la vocation familiale du S-Max.

Clock iconDerniers articles

Close

Visiter virtuellement un musée automobile : Où aller ?

Coronavirus : Les normes CO2 vont-elles être assouplies ?

Les certificats de contrôle technique sont prolongés

Cette vieille Chrysler cache un étonnant secret sous son capot

Confusion autour des mesures de confinement ? “Bientôt plus de clarté”

Le magazine auto de référence est attendu pour le 17 avril

SCOOP : Voici la future baby Rolls, dans ses 2 versions !

Le marché automobile belge a plongé à cause du coronavirus

Voiture à l’arrêt : 5 conseils pour éviter qu’elle ne se dégrade !

Faire ses courses en ancêtre ? La Fédération répond !

wifi iconLes nouvelles en direct