Il n’aura pas fallu longtemps pour que Mercedes réagisse ! Au sommet de la gamme des SUV, BMW était venu, voici deux mois, titiller Mercedes en présentant son X7, magistral en termes de confort et d’habitabilité. Il fallait donc que la marque à l’étoile rappelle qu’elle était bien la pionnière du genre. Voici donc le GLS qui réajuste les niveaux. Replaçons le contexte…

Avant la GL (en 2006, devenu GLS en 2016), les très gros SUV étaient tous américains – Cadillac Escalade en tête – et s’inscrivaient plus dans l’optique du volume et de l’habitabilité que des prestations routières. Ce que Mercedes voulait faire, c’est, en résumé, transformer son vaisseau amiral Classe S en un SUV baroudeur. Voici donc le nouveau venu et il affiche, plus que jamais, des prestations hors du commun ! Cela commence par la taille. Celle-ci gagne 7,7 cm en longueur dont 6 rien que pour l’empattement. Inutile de dire que l’espace intérieur s’avère royal. Le GLS propose toujours 7 places (ou 6 en option) en 3 rangées. Mercedes affirme même que deux adultes d’un mètre nonante peuvent prendre place “à l’aise” en dernière rangée. C’est vrai, même pour l’espace aux jambes, cela reste confortable. Mais deux nuances. Un, l’accès demande pas mal de souplesse. Deux, le coffre en configuration 7 places ne laisse que 355 litres de bagages, soit l’équivalent d’une citadine. Toujours est-il que le confort général demeure élevé à toutes les places, y compris en dernière rangée pour des sièges qui peuvent même recevoir le chauffage électrique. La manipulation des sièges est, elle aussi, électrique. La climatisation tient compte des 3 rangées puisqu’elle dispose de capteurs sur 5 zones différentes !

GLS interior

Un SUV “bondissant”

Au volant de ce géant des routes (5,20 mètres !), l’impression première est toujours cet incommensurable sentiment de sécurité et de bien-être. Confortablement installé, le conducteur profitera des deux écrans de 11,6 pouces paramétrables à l’envi, qui multiplient les fonctions impossibles à détailler ici. Le système MBUX commis d’office propose, comme sur les autres produits Mercedes récents, l’interaction entre le véhicule et ses passagers, qui peuvent dialoguer avec l’auto grâce à l’intelligence artificielle. Quant à la finition du GLS (fabriqué aux USA), elle est évidemment à la hauteur des produits Mercedes. Par rapport à d’autres produits de la gamme, l’équipement paraît plutôt généreux, même si la liste des options demeure longue et onéreuse. A propos d’équipements, deux originalités à vous signaler…

GLS

La première consiste en un mode “car-wash” : il suffit d’appuyer sur un bouton pour que la suspension se place dans la position la plus haute pour mieux éliminer les salissures dues au tout-terrain. Les caméras affichent alors les images à l’écran pour faciliter l’entrée dans la station de lavage, les essuie-glaces sont désactivés, les rétros rabattus et les vitres refermées. A la sortie du car-wash, ces réglages sont annulés au-delà des 20 km/h.

GLS rear

La seconde option originale est liée à la suspension “e-Active Body Control” (option à 8.000 euros !), qui complète la suspension pneumatique livrée en série par une “lecture du terrain” et la gestion individuelle de chacune des roues. Ce système fonctionne sous 48 Volts et permet de pousser au maximum les capacités off-road. Dans ce menu, une fonction originale de “dégagement” fait littéralement rebondir plusieurs fois de suite la caisse, ce qui entraîne une sorte d’élan permettant de se sortir, par exemple, d’un banc de sable, à condition de disposer de pneus adaptés.

GLS USA

Côté moteurs, le GLS proposera un V8 essence (GLS 580, 489ch) mais surtout deux blocs diesels (350 et 450d) de respectivement 272 et 330 chevaux. Le 450d essayé lors de notre périple étasunien s’est évidemment montré à la hauteur. Doté, comme les autres blocs, d’une excellente boîte 9 G-Tronic, il fournit la bagatelle de 700 Nm de couple aux quatre roues, dont les dimensions peuvent aller jusque 23 pouces, un autre record du genre !

Conclusion

Encore plus grand, plus lourd mais toujours aussi performant, le GLS dit tout du savoir-faire Mercedes en matière de SUV luxueux. Au luxe et au confort de la Classe S, il ajoute des capacités off-road ahurissantes… à condition d’y mettre les suppléments tarifaires !

Mercedes GLS

Le GLS 400d en quelques chiffres

Moteur : 6 cylindres, bi-turbo diesel, 2.925cc ; 330ch à 3.600tr/min ; 700Nm de 1.200 à 3.000tr/min.

Transmission : aux 4 roues.

Boîte : automatique 9 rapports.

L/l/h (mm) : 5.207/2.030 /1.838

Poids à vide (kg) : 2.490

Volume du coffre (l) : 355-2.400

Réservoir (l) : 90

0 à 100 km/h (sec.) : 6,3

Prix : 90.750€ TVAC

Puissance : 330 ch

V-max : 238 km/h

Conso. mixte : 7,9 l/100km

CO2 : 208 g/km