En 1926, Ettore Bugatti, célèbre constructeur installé à Molsheim, fait construire une réplique de son modèle « sport » à succès, la Type 35. Celle-ci, à l’échelle ½, est destinée à son fils de 4 ans, Roland. Très vite, ce jouet exclusif à moteur électrique a du succès et une production en petite série est lancée. Entre 1927 et 1936, cette Baby Bugatti dotée d’un moteur électrique, de freins et de vrais pneus est produite à 500 exemplaires. Aujourd’hui, elle est devenue un collector valant une grosse somme d’argent !

Bugatti

Pour célébrer son 110e anniversaire, la marque vient de relancer la production de ce jouet dans une version mise au goût du jour baptisée : la Baby II. Construite avec les dernières technologies actuelles, celle-ci a pris de l’embonpoint puisqu’elle est désormais réalisée à l’échelle ¾. L’avantage est que les enfants, comme les adultes pourront désormais l’utiliser ! A l’aide d’une clé, il est possible de faire passer la puissance de l’engin de 1,4 ch à 5,3 ch, de quoi l’emmener à une vitesse de pointe de l’ordre de 45 km/h ! Une « Speed Key » peut également supprimer toute limitation de vitesse et augmenter la puissance à 13,4 ch, de quoi faire passer son pilote pour la terreur des parcs publics ! Evidemment, ce beau jouet fini avec des matériaux nobles (cuir, aluminium, etc.) et produit en série limitée, a un prix : 30.000 euros !

toy car