C’est en 2005 que se concrétise le rêve d’une bande d’ingénieux passionnés d’Austin Healey (d’où le nom, Healy, sans “e”) et sans doute un peu fous. Très conscients des contraintes et limites qui étaient les leurs en matière de capacité de production, ils empruntent les organes clés à une voiture existante et déjà dans l’esprit de leur engin. Liaisons au sol, moteur, boite de vitesse et même le pare-brise sont ainsi repris de la Mazda M X-5. La génération NA d’abord (Enigma Mk1), NB (Enigma Mk2) et de nos jours NC aujourd’hui (Enigma Mk3) avant, sans doute, l’actuelle ND.

L’ensemble est associé à un châssis tubulaire et le tout est habillé de panneaux en matériau composite. Sous le capot, le moteur Mazda est le 2 litres 4 cylindres, mais pour les plus téméraires, Healy propose un V8 Lexus. Le résultat est surprenant. Les phares de Mini modernes sont intégrés avec soin, mais l’équilibre visuel reste, disons, assez audacieux. Justement, Healy place l’excentricité et le côté décalé de son Enigma au sommet de ses qualités, outre, bien sûr, des bonnes prétentions dynamiques assurées par ses gênes de Mazda.

Sur le site de la marque, il est question d’un prix de départ de 26.000 livres (pour le 2 litres 4 cylindres) et il est précisé que l’Enigma peut être vendue avec volant à droite ou à gauche.