Que dit la loi ?

Une nouvelle loi restreint notamment l’utilisation du smartphone en voiture

La Chambre des représentants vient d’approuver une loi qui limite l’utilisation des smartphones et autres appareils électroniques au volant, entraînant des amendes plus élevées.

Écrit par Joris Bosseloo | 14/01/2022

“Les règles devaient changer”, ont déclaré les initiateurs Jef Van den Bergh (CD&V) et Joris Vandenbroucke (Vooruit) qui avaient soumis le projet de loi, précédemment approuvé par la commission de la mobilité. “Ils datent de l’époque où tout le monde se promenait avec un Nokia 3310.”

La nouvelle loi couvre tous les appareils mobiles dotés d’un écran, y compris les tablettes et les liseuses. La législation précédente interdisait déjà de les tenir dans la main en conduisant, mais elle ne disait rien sur le fait de poser son smartphone sur ses genoux ou sur la console centrale, par exemple, pour l’utiliser comme GPS.

Ces appareils ne peuvent donc plus reposer sur les genoux, sur le siège du passager, sur le tableau de bord, etc. La seule chose qui est autorisée est de les mettre dans un support spécial.

smartphone

Des amendes plus coûteuses

Outre les règles plus strictes, les amendes deviendront également plus coûteuses. L’utilisation non autorisée d’un smartphone (etc.) au volant sera punie, à partir de début mars 2022, d’une amende de 174 euros au lieu de 116 euros. Il s’agit d’une infraction au troisième degré.

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures