Marché auto

Alpine : La fin pour bientôt ?

En mauvaise posture financière, Renault élabore un plan de restructuration qui vise à supprimer certains modèles et à fermer plusieurs usines. Celle de Dieppe, berceau d’Alpine, serait concernée…

Écrit par Stéphane Monsin | 26/05/2020

C’est l’hebdomadaire Le Canard Enchaîné qui a jeté le pavé dans la marre il y a quelques jours, en révélant que Renault était en train d’élaborer un plan de restructuration visant à réduire ses coûts fixes d’environ 2 milliards d’euros. Selon une étude réalisée en interne, l’usine de Dieppe qui produit l’alpine A110 est sur la sellette, au même titre que l’unité de production de pièces détachées de Choisy-le-Roi et celle de moteurs et de boîtes de vitesses située près de Lorient.

Alpine usine

Pourtant, l’usine de Dieppe a été rénovée en 2017 pour un coût total de 36 millions d’euros. Près de 150 personnes travaillent à l’assemblage de l’Alpine A110 et de la Clio Sport. Selon le magazine Autocar, la demande pour la berlinette a considérablement baissé depuis début 2020 et seulement 61 exemplaires auraient été immatriculés en février. Espérons que ses ventes vont reprendre car l’Alpine A110 est une des meilleures sportives du marché, une vraie voiture-plaisir attachante qui donne le sourire.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé