Une nouvelle tuile pour les voitures électriques ?

Le sulfate de nickel est essentiel dans la construction des batteries de voitures électriques. Ses conditions difficiles d’extraction et sa demande croissante pourraient prochainement créer une pénurie.

Une nouvelle tuile pour les voitures électriques ?

Depuis quelques semaines, le marché du nickel est bousculé après que l’Indonésie ait décidé d’arrêter les exportations de ce minerai en 2020. À l’origine d’un quart de la production mondiale, ce pays exporte majoritairement en Chine, où l’industrie de l’électronique est une grande consommatrice de nickel.

Au même moment, un article du Wall Street Journal révèle que le sulfate de nickel pourrait bientôt connaitre une pénurie en raison des difficultés de son extraction qui le rend plus rare que les autres minerais. Utilisé à 70 % dans la fabrication de l’inox et pour le reste dans la confection d’éléments de batteries au lithium-ion, le nickel souffre d’une certaine concurrence entre différentes industries. Conséquence principale : son prix à tendance à jouer à yo-yo !