On sait que le fonctionnement d’une pile à combustible ne génère aucune émission polluante, puisqu’elle rejette uniquement de l’eau pure. La pile à combustible transforme l’hydrogène en courant électrique destiné, dans le cas de la Hyundai Nexo, à alimenter un moteur électrique.

Mais ce modèle va plus loin: son constructeur assure en effet que la Nexo rend plus propre l’air ambiant aux environs immédiats du véhicule, ainsi qu’en atteste une expérience mise sur pied en collaboration avec l’ULC (University College London). Les freins de la Nexo produisent également moins de particules fines, étant donné que la voiture ralentit essentiellement par son moteur, équipé d’un système de récupération de l’énergie cinétique, transformée en électricité.

Pour assainir l’air, la voiture est dotée d’un système de filtration qui retient 99,9% des particules fines (jusqu’à 2,5 PM) contenues dans l’air. Après une heure d’utilisation, la Nexo a assaini 26,9 kilos d’air, ce qui représente l’équivalent des inspirations et expirations de 42 personnes adultes sur une heure de temps. La Nexo est également commercialisée en Belgique, au prix de 75.000 euros. Elle sera officiellement lancée au prochain salon de Bruxelles, au mois de janvier.