71 ans après le premier modèle !

defender I and II

Le nouveau Defender ne constitue que la seconde génération de la lignée. Sa présentation intervient pourtant 71 ans après celle du premier modèle, introduit en 1948 et qui a donné naissance à la marque Land Rover.

7 places

Defenders

En plus d’un lien stylistique évident avec son aïeul, le nouveau Defender conserve aussi ses deux longueurs de carrosserie, baptisées 90 ou 110. Le premier est doté de trois portes, le second de cinq et peut embarquer jusqu’à 7 personnes.

Hybride et six cylindres

110

La gamme de motorisations est partagée avec les autres modèles du groupe, et gagne donc copieusement en muscle. Le plus modeste des Defender affiche désormais 200 chevaux grâce au bloc diesel 2 litres. Viennent ensuite les moteurs 240 ch diesel, et les moteurs essence 300 ch à hybridation 48V et six-cylindres 400 ch en haut de l’échelle.

Electronique

Defender 4x4

Bien dans son époque, le Defender deuxième du nom s’équipe d’assistances électroniques, notamment en matière de tout-terrain. Il dispose du système Terrain Response 2 permettant d’adapter automatiquement les paramètres de l’auto à la nature du terrain rencontré. Pas de panique, il conserve toutefois un différentiel central (de série) et arrière (optionnel).

A distance

interior

S’il semble qu’il soit toujours proposé dans une version à peu près rustique, le Defender se montre bien plus bourgeois dans ses variantes haut de gamme. L’équipement s’y fait ultra complet avec des raffinements comme le système multimédia connecté, la climatisation automatique, l’écran tactile de 10 pouces, et pourra même recevoir des mises à jour logicielles à distance.