Pour beaucoup, le plaisir de conduite rime avec le son d’un moteur sportif. En effet, le sifflement d’un moteur électrique ne peut pas lutter avec la mélodie d’un V12, d’un V8 ou d’un six cylindres en ligne. De même que l’odeur de l’essence ou de l’huile qu’on associe aux belles mécaniques et qui est totalement absente avec un moteur électrique.

Mais le plaisir de conduire ne se limite pas aux oreilles et en matière de performances, les moteurs électriques ont de solides arguments à faire valoir. Grâce à leur couple disponible immédiatement, ils permettent ainsi des accélérations fulgurantes et peuvent donner une leçon à bien des sportives.

En termes de dynamisme de conduite, les voitures électriques sont souvent plus lourdes à cause de leurs batteries mais leur centre de gravité est également plus bas grâce à l’implantation des batteries, ce qui leur permet d’offrir un comportement très correct.

Enfin, le plaisir de conduite peut aussi devenir celui de se déplacer agréablement en ville. Et là, les modèles électriques sont dans leurs univers en offrant à la fois un silence de conduite et des accélérations qui permettent de s’intégrer facilement dans la circulation. L’absence de boite et le freinage régénératif puissant permettent aussi de n’utiliser que la seule pédale d’accélérateur.

Photo : Audi e-tron GT Concept