L’autonomie de la Tesla Model S dotée de la batterie de grande capacité dépasse les 600 km et le grand patron de la marque vient d’annoncer qu’elle allait passer à 650 km. Quant aux premiers modèles 100% électriques d’Audi, Jaguar ou Mercedes, ceux-ci affichent une autonomie de plus de 400 km.

Il faut toutefois savoir que cette autonomie théorique ne pourra être atteinte en pratique que dans des conditions idéales. C’est-à-dire, plutôt à des vitesses faibles, et de préférence dans un environnement où les ralentissements sont nombreux car ils permettent de recharger la batterie. Tout l’inverse de l’autoroute où l’allure moyenne est élevée et les décélarations rares. Ce n’est donc pas du tout le terrain de jeu idéal des voitures 100% électriques !

Pourtant, les voitures électriques ne constituent pas un non-sens absolu sur autoroute car il devient néanmoins de plus en plus facile d’envisager de longs trajets en électrique. En attendant son extension, le réseau de chargeurs rapides des constructeurs est encore restreint. En Tesla, on peut raisonnablement envisager un trajet de 800 à 1000 km avec seulement deux ou trois arrêts. Évitez tout de même de goûter aux vitesses illimités en Allemagne car l’autonomie fondera alors comme neige au soleil !