Le monde des supercars s’apprête à vivre un tournant sans précédent. En cause ? Les normes de plus en plus drastiques imposées aux constructeurs en termes de rejets polluants. Il en sera donc bientôt fini des V8 hurlant, des V10 ronflant et des V12 glougloutant. Les prochaines supercars adopteront un moteur V6 – au mieux – et compenseront la réduction de leur cylindrée par une électrification à divers niveaux.

Une vision pessimiste ? Nous ne le croyons pas. Il existe de nombreux projets tous plus « ambitieux » l’un que l’autre pour mettre au rebus ces véhicules jugés trop polluants. Cette révolution est d’ailleurs devenue très claire au dernier Salon de Genève : la plupart des nouveautés du segment recouraient à une hybridation à différents niveaux quand elles n’étaient pas 100% électriques.

Alors si vous rêvez d’un « bon vieux » moteur purement mécanique, c’est sans doute le moment de casser votre tirelire !