Infos pratiques

Transformer sa voiture en utilitaire, comment faire ?

Transformer une voiture de tous les jours en utilitaire léger reste possible. Pour autant que l’on respecte certains critères. Le véhicule ne sera alors plus taxé de la même manière. Mais cette situation pourrait bientôt changer.

Écrit par la rédaction | 27/11/2020

Transformer une voiture en utilitaire léger est toujours d’actualité en Belgique. La transformation ne demande pas de gros travaux, certains professionnels se chargent même de l’ensemble des démarches pour un prix variant entre 1.000 et 2.000 € selon la voiture. Une fois le véhicule modifié, il passe alors sous une nouvelle règlementation au niveau des taxes, mais également du côté du contrôle technique.

Quelles transformations ?

N’importe quel véhicule ne peut pas être transformé en utilitaire ! Seule une voiture à hayon est éligible, pas de coupé ou de berline. L’ensemble des points de fixations des sièges et des ceintures à l’arrière ne doivent plus être utilisables. La voiture devient alors une stricte deux places. La totalité du plancher arrière est également rendu plat et une paroi de séparation d’au moins 20 centimètres de hauteur est placée derrière les sièges avant. L’ensemble de ce plancher doit mesurer au minimum 50 % de l’empattement afin que le véhicule soit décrété comme utilitaire.

Publicité

Quelle fiscalité ?

Un utilitaire léger ne paye aucune taxe de mise en circulation et la taxe annuelle varie entre 35 et 150 € par an en fonction du poids du véhicule. Mais cela est peut-être appelé à être modifié. En effet, le ministre flamand des finances, Mathias Diependaele, veut corriger cette loi, pas seulement au nord du pays, mais sur l’ensemble du territoire. Ces taxes basses, voire nulles, ne seraient appliquées que si le propriétaire peut prouver un usage professionnel, comme pour les pickups en Flandre. Sinon, ces véhicules seraient taxés normalement. Mais rien n’est encore acté, il s’agit simplement d’un souhait du ministre. Concernant le contrôle technique, peu importe l’âge de la voiture, elle devra passer un examen spécifique aux utilitaires, et ce tous les ans.

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé