Sécurité routière

En 2020, 1.510 enfants ont été blessés sur le chemin de l’école

Le 1er septembre, nos enfants reprennent le chemin de l’école. C’est un grand moment de plaisir (ou pas), mais qui comporte aussi des risques. En effet, en 2020, 1.510 enfants ont été blessés dans des accidents alors qu’ils étaient sur le chemin de l’école. Faites la moyenne : cela fait 12 enfants par jour. Le message est donc clair : il faut rester prudent.

Écrit par Alain De Jong | 01/09/2021

Ces chiffres alarmants proviennent en réalité de l’institut de Sécurité routière Vias, qui appelle à une vigilance accrue pendant les périodes scolaires pour les usagers vulnérables. La rentrée est donc le bon moment pour une piqûre de rappel. Et c’est d’ailleurs d’une absolue nécessité, car le nombre de jeunes victimes reste très élevé.

Bien que 2020 ait été une année particulière en raison de la crise sanitaire et que les écoles ont été partiellement ou totalement fermées pendant plusieurs semaines (voir plusieurs mois), il y a malgré tout eu dans notre pays 1.510 enfants blessés dans un accident de la circulation sur le chemin de l’école, soit 12 par jour en moyenne. Un chiffre qui, curieusement, correspond à celui de l’année précédente, 2019.

Si l’on se penche sur les chiffres, en Flandre, 56% des victimes se rendaient à l’école à vélo. Ce sont donc 610 jeunes cyclistes qui ont été impliqués dans un accident avec dommages corporels. En outre, 210 jeunes ont eu un accident en se déplaçant sur leur cyclomoteur. À l’âge de 16-17 ans, et toujours en Flandre, c’est le mode de transport privilégié des jeunes, et c’est aussi celui qui est le plus fréquemment impliqué dans des accidents. Les tendances sont toutefois différentes dans les autres régions. À Bruxelles, 59 % des victimes étaient à pied. En Wallonie par contre, 37% des accidentés étaient à pied alors que 33% étaient en voiture.

Aller à l’école par ses propres moyens

rentrée scolaire enfants vélo

« Il est toujours important d’encourager les enfants à aller à l’école de manière autonome », a déclaré le porte-parole de Vias. « Le fait de continuer à déposer les enfants en voiture les empêche non seulement d’apprendre à se déplacer de manière autonome dans la circulation, mais cela augmente également la circulation aux abords des écoles et, avec elle, le risque d’un accident avec un usager plus faible ».

En tant que parent, il est donc important de repérer bien à l’avance avec son enfant le chemin qui conduit à l’école, puis de le laisser seul l’emprunter. Le conseil que l’on peut donner est d’étudier attentivement la meilleure option de trajet en tenant compte du trafic et en évaluant les risques. Le chemin le plus court n’est donc pas toujours le meilleur.

En cette période de rentrée scolaire, Vias invite donc tous les usagers de la route à redoubler de vigilance, en particulier aux heures de pointe, lorsque les enfants convergent vers l’école ou, au contraire, retournent chez eux. Une règle qui s’applique tant aux élèves qu’aux personnes qui se déplacent à proximité des écoles de nos bambins.

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures