Ce champion de F1 se préparait avec de la cocaïne, de l’alcool et beaucoup de sexe !

Si aujourd’hui les pilotes de F1 sont de véritables athlètes qui suivent une préparation physique et mentale ultra-rigoureuse, il n’en était rien durant les années 70. L’Anglais James Hunt avait quant à lui, sa façon très personnelle de se préparer…

Ce champion de F1 se préparait avec de la cocaïne, de l’alcool et beaucoup de sexe !

James Hunt était de la race des personnes naturellement douées. À l’âge de 18 ans, celui-ci découvrit le sport automobile et décida qu’il voulait en faire carrière. Il débute en 1967 et deux ans plus tard, il est déjà sacré meilleur espoir britannique. En 1973, il arrive en Formule 1 où son pilotage plutôt agressif est remarqué. Cependant, c’est surtout dans les paddocks que l’Anglais se forge vite une réputation de fêtard sans limites.

Beau garçon, Hunt détonne par ses tenues débraillées et sa propension à boire beaucoup d’alcool, en plus d’être un gros fumeur. Cet enfant terrible de la F1, décédé en 1993 d’une crise cardiaque, fait l’objet d’une biographie croustillante appelée « Shunt ». Dans ce livre, on apprend entre autres que le pilote aurait couché avec plus de 5000 femmes durant sa vie. En 1976, avant le Grand Prix du Japon, Hunt a passé deux semaines avec le légendaire pilote moto Barry Sheene à consommer de l’alcool, du cannabis et de la cocaïne. Pourtant, ses excès n’ont pas porté préjudice à sa carrière puisqu’il remporte le Championnat du Monde cette année-là (on ne cautionne pas pour autant ces agissements). Invité par l’ambassadeur britannique qui voulait le féliciter, Hunt arrive tellement saoul que ce dernier hésita à le recevoir. Durant ses deux semaines de « préparation », le pilote s’est également envoyé en l’air avec 33 hôtesses de la British Airways ! Autres temps, autres mœurs…

5 choses que vous ne saviez pas sur Niki Lauda