Pontiac Fiero 1984

Fiero

Ce modèle américain n’est pas très connu en Europe. Pourtant, Fiero signifie « fier » en italien. Malgré la position centrale arrière de son moteur 4 cylindres 2.5l de 93ch qui la différenciait de toutes les autres Pontiac, ce dernier était beaucoup trop poussif et peu fiable. Pour susciter un brin d’émotions, il fallait plutôt s’orienter vers la Fiero GT V6…

Porsche 924

924

Chez Porsche, certains modèles ont été moins aimés que d’autres. Cette 924 notamment, avec moteur à l’avant, n’a pas été très appréciée car trop de pièces avaient été développées par VW ou Audi. Les freins de Cox souffraient en usage intensif et le moteur 2.0 VW/Audi de 125ch était un peu « juste ». Et puis, la ligne n’était pas celle d’une 911. La 944 qui allait lui succéder était heureusement une bien meilleure évolution !

Ford Mustang 1994

Mustang

Actuellement, la Ford Mustang connait un succès planétaire ! Mais cela n’a pas été le cas pour toutes les générations. Sur le plan du style tout d’abord, bien que la 4e génération de 1994 ait progressé par rapport à une 3e génération méconnaissable, trop sage, elle n’était pas la plus réussie. Son V6 de base n’est pas non plus resté dans les annales…

Opel GT 2007

GT

Alors que la toute première Opel GT de 1968 a marqué tous les esprits, la marque au blitz, encore dans le giron GM, a eu l’idée de relancer l’emblème sous la forme d’un roadster. Oui mais voilà, il s’agissait d’une Saturn Sky (ou encore Pontiac Solstice) rebadgée dont le châssis, le moteur (celui de l’Astra OPC) et les aspects pratiques n’ont pas charmé grand monde. Aux virées sportives, il valait mieux choisir la balade…

Delorean DMC 12

DMC-12

Elle, elle en a fait rêver plus d’un grâce à la saga « Retour vers le futur ». Mais dans la vraie vie, à son volant, on n’était jamais sûr de pouvoir parcourir le moindre mètre… Et l’entretien de sa carrosserie en inox s’avérait plutôt chaotique.