Achetez une voiture neuve

Achat d’une voiture à deux : à quoi faire attention ?

Lorsque vous vivez ensemble, il est préférable d’être prudent lors de l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion. Il est possible que des discussions sur la voiture surgissent lorsque la relation prend fin. À quoi devez-vous faire attention lorsque vous achetez une voiture à deux ? Vous trouverez la réponse dans cet article.

Jan Roodhooft, advocaat (www.ra-advocaten.be) | Publié le 29/06/2021 | Temps de lecture : 3 min

Lorsque des cohabitants se séparent, il peut arriver qu’ils ne s’entendent pas sur les biens qui appartiennent à chacun. Il peut également arriver que l’un des ex-partenaires estime avoir investi de l’argent dans un bien (par exemple, la voiture) de l’autre et demande une compensation pour cela.

Les garder strictement séparés

C’est bien sûr la solution la plus sûre. En vous assurant de commander, acheter et payer vous-même la voiture, vous évitez que vos droits de propriété ne soient remis en question par la suite.  Dans ce cas, demandez au garage où vous avez acheté la voiture de mettre le bon de commande et la facture à votre seul nom.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Facture aux deux noms

Si la voiture est payée à moitié par chaque partie, la première solution consiste à mettre le bon de commande et la facture aux noms des deux parties. Si vous vous séparez ensuite, la voiture sera ce que l’on appelle une “indivision” entre vous et votre ex. Pour sortir de cette situation, l’un de vous peut reprendre la voiture (et payer à l’autre un certain montant pour cela) ou la vendre et le produit de la vente est alors réparti entre vous deux.

Payée en partie…

Si le partenaire au nom duquel la voiture n’a pas été achetée et facturée a néanmoins payé une partie du prix d’achat de la voiture, il voudra probablement récupérer une partie du montant payé lors de votre séparation. En pratique, c’est tout sauf facile. Outre le paiement lui-même, le partenaire en question doit également être en mesure de prouver l’existence d’une base juridique lui permettant de réclamer une partie du paiement. Si aucun accord écrit n’a été conclu concernant un remboursement (partiel) au moment de la rupture, une telle demande est généralement vouée à l’échec.

Partager l’article


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité