L’Allemand aurait déclaré dans une interview à un média australien que « Personne ne veut vraiment de voiture électrique » et que l’engouement actuel ne serait généré que par les gouvernements, alors que le public s’en moque. Toujours selon Mr Frölich « les gens n’achèteront des voitures électriques qu’avec de très gros avantages gouvernementaux ».

Pas question toutefois pour BMW de renoncer à l’électrification de sa gamme, où 25 modèles électrifiés à divers niveaux (hybrides, électriques) sont prévus d’ici 10 ans. Le constructeur vient d’ailleurs de présenter sa vision d’une sportive électrique Vision M Next concept. Ce dernier devrait, à terme, remplacer « de facto » la i8 dans la gamme, malgré un positionnement différent. La i3 devrait subir le même sort, et céder sa place à un modèle qui lui sera différent sur bien des points.