L’arrêt de cette Bentley va faire pleurer les amateurs

Avec son élégance naturelle et son style intemporel, la Bentley Mulsanne semblait taillée pour durer éternellement. Ce n’est pas l’avis du constructeur qui pousse déjà sa somptueuse berline vers la sortie, après une série spéciale en guise d’adieu. Mais plus que le modèle en lui-même, c’est un pan de l’histoire qui s’en va…

L’arrêt de cette Bentley va faire pleurer les amateurs

« 6 ¾ » : si vous avez frémi à la lecture de ce chiffre, vous savez de quoi je veux parler ! Il s’agit bien sûr de la cylindrée du vénérable moteur V8 L-Series conçue par Bentley (et son acolyte d’alors Rolls-Royce) en… 1959 !

Un moteur qui équipe toujours, après moult évolutions, la grande Mulsanne aujourd’hui. Inutile de dire que les ingénieurs arrivaient à bout des solutions pour le mettre aux normes toujours plus drastiques, après 71 ans de carrière. Le voilà donc victime et responsable à la fois de la disparition de la Mulsanne.

Ultime série spéciale

Pour marquer le coup comme il se doit, Bentley propose donc une ultime série spéciale de son vaisseau amiral. Baptisée « 6.75 Edition by Mulliner », elle ne sera produite qu’à 30 exemplaires basés sur la Mulsanne Speed, qui seront donc une dernière fois équipés du V8 6.752cc de 530 chevaux.

Leur particularité tient en une poignée de détails, dont un logo spécifique reproduit en de multiples endroits (y compris en projection lumineuse au sol à l’ouverture des portières) et des plaques « commémoratives » sur les seuils de portes et la console centrale.

La production de la Mulsanne prendra fin en mars prochain, et Bentley ne lui a pas encore confirmé de remplaçante. Les amateurs de berlines Bentley devront donc se tourner vers la nouvelle Flying Spur en attendant un hypothétique nouveau vaisseau amiral.