Actualité

Le carburant deviendra impayable avec le Plan Climat

L’Union européenne veut être neutre sur le plan climatique d’ici à 2050. Un objectif noble et nécessaire qui s’accompagne également d’un prix élevé que nous devrons tous payer. Ainsi, le carburant pour nos voitures risque également de devenir beaucoup plus cher.

Écrit par Alain De Jong | 22/07/2021

L’Union européenne a récemment annoncé le plan climatique “Fit for 55“, qui comprend de nombreuses mesures visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans notre région de 55 % d’ici 2030 par rapport à l’année de référence 1990. D’ici 2050, l’Europe devrait alors être totalement neutre sur le plan climatique. Mais cela nécessitera des interventions drastiques que chacun ressentira, notamment dans sa poche.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a déclaré : “Fit for 55 est plus qu’un objectif, c’est une architecture complète pour réaliser nos ambitions climatiques. Le plan vise à combiner la réduction des émissions avec des mesures de protection de la nature et à placer l’emploi et l’équilibre social au cœur de cette transformation.

Le Belge va saigner

Tout cela semble bien et très ambitieux, mais bien sûr, tout le monde se demande quels sacrifices ce plan exigera et surtout ce qu’il nous coûtera à tous. Les collègues d’Autonieuws.be ont fait une belle analyse qui ne satisfera pas vraiment l’automobiliste et ont résumé la situation en disant que “le Belge va saigner”.

Pour la Belgique, la mise en œuvre du Plan Climat s’annonce comme un exercice très difficile. Notre pays est l’un des élèves les plus faibles d’Europe et il est déjà aux prises avec un retard à combler pour 2030. La barre était fixée à 35% de réduction du CO2 d’ici à 2030, mais avec les nouveaux objectifs, elle est désormais de 47 % par rapport à l’année de référence 2005.

Autonieuws.be note également que le prix des combustibles fossiles va fortement augmenter et titre que “le diesel et l’essence menacent de devenir impayables“. Il ne s’agit pas ici de faire sensation, mais d’une conséquence d’un élément important du plan “Fit for 55”. Les combustibles fossiles (diesel, essence, gaz et mazout) deviendront beaucoup plus chers en raison des droits d’émission et des taxes supplémentaires. En outre, le prix augmentera également en raison du mécanisme du marché, car la demande mondiale de combustibles fossiles continuera d’augmenter pendant un certain temps.

Investir également dans une voiture électrique

La hausse du prix du carburant est un élément, mais la transition inévitable vers les voitures électriques exige également un investissement lourd de la part de l’automobiliste. Peut-être les voitures électriques deviendront-elles moins chères dans les prochaines années, mais il est loin d’être certain qu’elles atteindront le niveau de prix des voitures à essence ou diesel actuelles dans quelques années pour devenir abordables pour le Belge moyen. En outre, ces véhicules électriques doivent également offrir une autonomie suffisante et chacun doit pouvoir recharger la batterie sans problème, même s’il ne dispose pas d’installation de recharge à domicile.

En résumé, il est clair que des efforts considérables devront être consentis pour atteindre les objectifs climatiques fixés dans le plan “Fit for 55”, et qu’ils nous coûteront à tous beaucoup d’argent dans les années à venir. Mais l’Union européenne ne nous laisse pas le choix : nous devrons avaler cette amère pilule.

En savoir plus sur

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé

Des véhicules pour vous

Voitures