La problématique provient du poids de certains modèles de marque Hummer : ceux qui pèsent plus de 3,5 tonnes entrent dans la catégorie « camion ». Dès lors, ceux-ci sont soumis à la taxe au kilomètre s’ils sont bel et bien enregistrés tels quels par leur propriétaire.

Mais comme le précise le cabinet du ministre, « Ce qui peut arriver, c’est que les propriétaires de Hummer ‘camion’ ne déclarent pas leur véhicule ou n’installent pas de boîtier OBU (qui calcule le montant de la taxe kilométrique, ndlr) ».

À l’avenir, ce sera donc sanctionné lors des contrôles et à partir du 1er octobre, les propriétaires (flamands, du moins) recevront automatiquement un avis d’imposition.

Si vous possédez pareil engin, autant le savoir !

Source : Belga