Avec l’appui de l’Université de Kassel, de Flavia IT et de Plug’n Charge, deux sociétés spécialisées dans les infrastructures de recharge, le constructeur allemand, membre du groupe PSA, va mener des recherches sur la configuration idéale du réseau de distribution électrique de demain.

Le projet triennal “E-Mobility-LAB Hessen” va recevoir l’appui du ministère de Hesse en charge de l’Economie, l’Energie, du Transport et de la Planification et sera alimenté par des fonds fournis par le Fonds européen de développement régional.

En retour, Opel mettra en place un système intelligent de recharge et de distribution pour les voitures électriques dans son Centre Technique. L’installation des premières stations de recharge sur le site d’Opel à Rüsselsheim et au Centre d’essais de Rodgau-Dudenhofen va démarrer dans les prochains mois.

Au total, ce sont au moins 160 stations qui vont être installées, et qui vont recharger la flotte de voitures électriques du Centre Technique. Il sera ainsi possible de procéder à des simulations dans des conditions réelles et à grande échelle, et d’envisager de multiples scénarios basés sur des données précises, ce qui assurera la reproductibilité des résultats.