Ancêtres

Combien coûte l’entretien d’une Ferrari Testarossa ?

Véritable icône des années 80, la Ferrari Testarossa est devenue un youngtimer prisé en raison de son look « typé » et de ses performances de haut vol. Une voiture dont il ne faut pas négliger l’entretien.

Écrit par Stéphane Wamat | 01/10/2020

Si la valeur de la Ferrari Testarossa a atteint des sommets il y a 3 ou 4 ans, celle-ci s’est désormais stabilisée dans une fourchette comprise entre 75.000 et 120.000 €. Si ce budget peut paraître intéressant pour s’offrir une telle icône, sachez que son entretien est à la hauteur de son pédigrée.

Testarossa

Rassurez-vous toutefois, la Testarossa ne souffre d’aucune tare particulière et nombreux sont les exemplaires qui ont dépassé les 100.000 km, ce qui est énorme pour une Ferrari ! Conçue au début des années 80, elle a tous les inconvénients des supercars de cette époque, c’est-à-dire une direction lourde, un inconfort général (bruyante, habitacle surchauffé, etc.) et une consommation élevée.

Testarossa steering

Comme toutes les Ferrari, la Testarossa réclame un entretien rigoureux et ses pièces détachées sont hors de prix. Comptez 3.000 € pour un radiateur ou 5.000 € pour un échappement de remplacement. Pire, certaines pièces comme les feux arrière sont carrément introuvables ! Mais là où le bât blesse, c’est lorsqu’il faut remplacer tous les 3-4 ans les courroies de distribution de ce moteur : cette opération lourde qui nécessite la dépose du moteur, une nouvelle pompe à eau et de nouveaux fluides, est facturée entre 5.000 et 15.000 €. Si vous négligez ce détail, sachez qu’une réfection du moteur coûte au bas mot 50.000 € ! Dans la liste des dépenses douloureuses, on peut également citer l’embrayage qui est à remplacer régulièrement (plus de 2.500 €), le boitier de différentiel fragile (4.000 €) ou la boîte de vitesses dont les synchros peuvent s’user prématurément (20.000 € la réfection !). Enfin, il ne faut pas oublier que la Testarossa est une voiture italienne des années 80 : son électricité peut se montrer assez capricieuse !

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé