Cette étrange voiture a bel et bien été commercialisée !

En 1988, pour fêter les 20 ans de l’entreprise, Italdesign a complètement craqué en dessinant l’Aztec. Encore à l’heure actuelle, ce modèle ferait bonne figure dans des films de science-fiction !

Cette étrange voiture a bel et bien été commercialisée !

Si nous écrivons « encore à l’heure actuelle », c’est parce que l’Aztec est déjà apparue dans des films de science-fiction, en 1990 (« La résurrection de Frankenstein » donnait un aperçu de Los Angeles en 2031) et en 1996 (A spasso nel tempo). Mais trêve de critique cinéma, parlons plutôt bagnoles.

Ce modèle avait été dessiné par Giorgetto Giugiaro pour fêter dignement les 20 ans d’Italdesign en 1988. Osez nous dire que le look n’est pas futuriste ! Même l’habitacle sortait complètement de l’ordinaire, où le chauffeur et son passager étaient quasiment chacun dans leur bulle, séparés par une vitre (mais des amoureux pouvaient quand même se donner la main par-dessous…). Le passager avait d’ailleurs droit à un demi-volant fixe, ainsi qu’à un ordinateur de bord, histoire de ne pas trop s’ennuyer.

Sous cette étrange carrosserie, on retrouvait un moteur cinq-cylindres signé Audi de 2,2 litres, une transmission intégrale et une boîte manuelle à 5 rapports. L’histoire raconte qu’un entrepreneur japonais aurait trouvé une vingtaine de personnes intéressées par ce modèle.

L’Italdesign Aztec a donc été produite à 18 unités (au lieu de 50 annoncées), toutes vendues entre 750.000 et 1 million de dollars à l’époque. Comme quoi, dans les années 90, un concept-car pouvait se retrouver sur la route, entre les mains de plusieurs propriétaires…