Break

“Mercedes va arrêter de faire des breaks”

Plus aucun break à partir de 2030 : c’est la réalité qui se profile pour la gamme Mercedes. La prochaine Classe E serait donc la dernière du genre. Mais pourquoi ?

David Leclercq David Leclercq | Publié le 18/01/2022 | Temps de lecture : 3 min

Selon le média allemand Automobilwoche, la prochaine Classe E Break sera probablement le dernier break de l’histoire de Mercedes. En effet, la marque à l’étoile a prévu de faire disparaître petit à petit ce type de carrosserie.

Dès 2025, la CLA Shooting Brake ne sera pas renouvelée, une démarche qui sera aussi adoptée par la remplaçante de l’actuelle Classe C. À la fin de la décennie, ce sera au tour de la grande E de ne plus proposer de break.

Publicité – continuez à lire ci-dessous

C’est donc une page de l’histoire qui sera tournée. Pour rappel, c’est en 1977 que le monde fait connaissance avec la variante break de la W123. Le modèle sera commercialisé dès 1978 et il connaîtra un énorme succès, un engouement qui ne s’était jamais démenti depuis avec ce genre de carrosserie.

Mercedes devrait arrêter les carrosseries break d’ici peu. Mais pourquoi ?

Pourquoi abandonner le break ?

Les constructeurs font de plus en plus la chasse aux carrosseries qui se vendent moins. Et c’est manifestement le cas des breaks chez Mercedes qui sont de moins en moins courus au bénéfice des SUV. La marque allemande n’est pas la seule à faire ce constat puisque Skoda a lui aussi décidé d’éliminer la Fabia Combi de son catalogue.

Naturellement, il faudra toujours pouvoir proposer une alternative aux clients qui ont besoin d’espace. Chez Mercedes, cela est envisagé par le développement d’un SUV sedan qui combinerait les avantages d’un SUV à ceux qu’une berline.

Techniquement la démarche serait aussi porteuse puisqu’un SUV propose plus d’espace dans son plancher (du fait de sa hauteur) pour loger le pack de batterie. On doute toutefois de ce dernier argument puisque la Porsche Taycan Sport Turismo pour ne citer que celle-là est bien électrique et break…

Porsche Taycan Sport Turismo

En outre, on se pose aussi la question de l’intérêt énergétique du remplacement des gammes traditionnelles par des SUV. En effet, plus hauts, plus lourds et moins bien profilés, ils sont clairement plus gourmands que ce soit en essence ou en électricité.

Là où Mercedes trouverait le plus grand avantage sans doute, c’est dans l’aspect financier : un SUV permet de dégager une marge bien plus importante qu’une berline ou un break… On se demande toutefois ce qu’il adviendra de la démarche dans les régions qui envisagent de faire la chasse fiscale aux SUV, comme la Wallonie prochainement.

Partager l’article

En savoir plus sur


Dernières infos

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Gocar c'est aussi plus de 30.000 véhicules de stock !

Découvrez toutes les actualités

Articles liés au même sujet

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

Des véhicules pour vous

Voitures

A la une

Publicité – continuez à lire ci-dessous

Publicité