Buzz

Le Royaume-Uni interdit la vente de voitures traditionnelles à partir de 2030

Écrit par Joris Bosseloo | 20/11/2020

D’ici 2050, le Royaume-Uni ne veut plus émettre de CO2. C’est bien sûr tout un défi, et pour y parvenir, un plan en dix étapes a été élaboré. L’une de ces mesures est l’interdiction de la vente de modèles de voitures essence et diesel.

Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé cette décision, qui n’est pas une surprise, dans sa chronique du Financial Times. La règle s’appliquera à la fois aux voitures privées et aux voitures de société. Cependant, il semble que les hybrides rechargeables reçoivent une extension. Johnson a cité une exception à la règle, sous la forme de véhicules qui peuvent fonctionner sans émissions pendant un certain temps.

Bien sûr, posséder une voiture électrique devra devenir plus intéressant. Nous partons déjà du principe qu’un nouveau véhicule électrique moyen pourra rouler plus loin qu’aujourd’hui d’ici dix ans, et sachez aussi que des fonds seront investis dans les infrastructures. Pour « l’investissement dans la mobilité électrique », 2,8 milliards de livres sterling seraient mis de côté, convertis à 3.136.028.000 euros.

Mots-clés

Retrouvez les mots-clés liés à cet article

Nos partenaires