Concept Cars

Comment cette Mercedes atteint une autonomie de 1000 km

Considérée par son constructeur comme « la Mercedes la plus efficace jamais conçue », l’EQXX est exposée pour le moment au très prestigieux Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas. Voici 5 faits marquants à son sujet.

Écrit par Maxime Hérion | 05/01/2022

Cx record

Afin d’être aussi efficace que possible, la Mercedes EQXX arbore une ligne particulièrement aérodynamique. Elle revendique un coefficient de pénétration dans l’air (aussi appelé coefficient de traînée ou Cx) exceptionnel de 0,17 qu’elle doit notamment à sa partie arrière fuselée. C’est mieux que l’EQS (0,20) qui est la championne des voitures de série en la matière. Les jantes « pleines » y contribuent également, et il va sans dire que le constructeur automobile a également essayé de rendre la EQXX aussi légère que possible.

Mercedes EQXX aerodynamics

Nouvelle génération de batterie

En tant que vitrine technologique de Mercedes, l’EQXX amène avec elle son lot de nouveautés dont une batterie 900V de nouvelle génération. Plus petite de 50% par rapport à son équivalent actuel, elle est également plus légère. Avec une puissance approchant les 100 kWh, elle devrait permettre à la voiture de parcourir +/- 1.000 km avec une charge.

Mercedes EQXX batterie batterij

Panneaux solaires

Pour maximiser son autonomie, l’EQXX s’inspire de la voiture électrique solaire néerlandaise Lightyear et dispose de panneaux solaires sur le toit. Cependant, le gain n’est pas spectaculaire puisque le constructeur annonce jusqu’à 25 km par charge.

Mercedes EQXX

Puissance modeste

L’une des clés pour une efficacité énergétique optimale est de ne pas basculer dans un moteur surpuissant. Ce n’est vraiment pas le cas ici puisque l’EQXX ne développe que 204 ch, une puissance qui contraste avec les chiffres que l’on voit actuellement dans les berlines électriques « premium » de série.

Et aussi…

Mercedes EQXX interieur

L’habitacle du concept-car Mercedes fait la part belle à de nouveaux matériaux durables inédits. On peut citer par exemple le recouvrement des sièges en Mylo, développé à base de mycélium de champignons, les moquettes tressées avec des fibres de bambou ou les poignées de portes fabriquées en tissu au toucher proche de celui de la soie.

Partager l’article

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé