Selon l’illustrateur, le Jimny cabriolet marquerait un retour aux sources, avec une carrosserie complètement ouverte rigidifiée par un arceau central, comme son ancêtre vendu chez nous sous le nom de Samuraï. Un drôle de look qui lui confère un petit air de Citroën e-Mehari, surtout dans la teinte vert clair choisie par X-Tomi. N’empêche qu’une telle carrosserie pourrait connaître son petit succès sous les cieux ensoleillés, et constituerait un joli panier pour partir en pique-nique.

Pas la peine de vous précipiter chez votre concessionnaire, Suzuki n’a pas encore officialisé le retour d’une carrosserie découvrable pour son Jimny.