Pour tenter de trouver réponse à notre questionnement de base, un petit récapitulatif s’impose. À sa sortie, la Bugatti Chiron valait 2,5 millions d’euros hors taxes. Puis, au Salon de Genève 2018 vint la Chiron Sport, à la maniabilité améliorée, avec 18 kg de moins et 150.000 € de plus (toujours hors taxes). Enfin, la Divo s’est récemment révélée, en édition limitée à 40 exemplaires et avec un ticket d’accès à… 5 millions d’euros (hors taxes, bien sûr) !

Alors, oui, il faut rendre hommage à Bugatti, car même si le moteur reste identique (W16 quadri-turbo, 1.500ch), le design a été complètement repensé et les ingénieurs ont encore pu lui enlever 35 kg, en plus de lui réserver d’autres améliorations permettant à la Divo d’être 8 secondes plus rapide qu’une Chiron sur le circuit de Nardo (ce qui est énorme). De plus, ce qui est rare et très exclusif, voir limité comme dans ce cas, est cher. Mais la vitesse de pointe a été réduite de 420 à 380 km/h. Et est-ce qu’une seule voiture au monde vaut deux Bugatti Chiron ?

On vous laisse sur cette nouvelle question car, à l’arrivée, c’est à vous de décider !