Présentée au Salon de Détroit en 2008, la Karma est le fruit de l’esprit d’Henrik Fisker, le designer des Aston Martin DB9, V8 Vantage et de la BMW Z8. Soutenu notamment par Leonardo Di Caprio, ce projet avait une vocation écologique.

Fisker

La Fisker Karma était équipée de deux moteurs électriques développant plus de 400 chevaux. Un moteur thermique 2l de 260 chevaux était également présent, mais il ne servait qu’à recharger les batteries. La Fisker Karma était donc une voiture électrique à prolongateur d’autonomie.

Karma

Avec les seules batteries, la Fisker Karma disposait d’une autonomie électrique de 83 km, mais le générateur thermique permettait de l’étendre à 483 km. Malgré ses 2,4 tonnes, l’engin était capable de filer de 0 à 100 km/h en 5,9 secondes.

Karma interior

Même si elle avait des qualités indéniables, la marque a dû être placée sous la protection de la loi américaine sur les faillites, et Henrik Fisker a démissionné de sa propre entreprise. Depuis, Fisker appartient au groupe chinois Wanxiang.