Dream Cars

La toute première Bugatti Veyron Grand Sport restaurée

Des Bugatti modernes restaurées ? C’est une affaire tout à fait sérieuse qui, chez le constructeur de supercars, débouche sur une nouvelle offre.

Écrit par David Leclercq | 25/07/2021

Bugatti, c’est une maison à part dans l’industrie automobile. Ou plutôt dans l’artisanat automobile. Et comme ce qui est rare est cher, voir prend de la valeur, le constructeur a créé l’an dernier « La maison Pur Sang », un département chargé de la restauration de… purs sangs de la marque.

Aux enchères

Le premier modèle à sortir de l’atelier de restauration est une Veyron Grand Sport de 2008. Pour Bugatti, il s’agit de « préserver l’état initial des véhicules et de procéder à la rénovation si besoin, à l’aide de pièces d’origine, afin que ces bolides puissent remporter de prestigieux concours et de faire grimper leur valeur au fil des décennies ».

Veyron

En gros, il s’agit donc d’organiser la construction de valeurs historiques pour la marque, car il est clair que seuls les modèles authentiques et certifiés seront acceptés par la communauté des collectionneurs.

Authenticité

Veyron plaque

« La Maison Pur Sang » vérifie donc aussi l’authenticité des automobiles tout en offrant aux candidats acquéreurs une large gamme d’options de rénovation et de reconfiguration. À noter que l’appellation « Pur Sang » fait largement sens, car elle fut utilisée par Ettore Bugatti pour résumer les normes techniques, esthétiques et de performance de ses créations.

Pebble Beach

Veyron pebble Beach

La Veyron 16.4 Grand Sport qui nous est présentée ici avait fait ses débuts en 2008 au fameux festival de Pebble Beach. L’engin avait ensuite été utilisé comme voiture de démonstration : elle n’avait donc jamais été immatriculée tandis qu’elle avait aussi fait le tour de l’Europe, de l’Amérique et du Moyen-Orient pour être présentée. Récupérée par Bugatti, elle a fait l’objet d’une restauration minutieuse qui aura finalement duré plus de quatre mois.

Veyron Grand Sport

À l’extérieur, des éléments de carrosserie ont dû être repeints tandis qu’à l’intérieur, l’habitacle a été totalement rénové, les garnitures en cuir renouvelées tout comme les pièces en cuir. Voilà comment créer une belle histoire et, surtout, doper la valeur de cette automobile déjà (presque) impayable…

Partager l’article

En savoir plus sur

Newsletter

Que ce soit sur les dernières actualités auto ou les sujets brûlants de mobilité.

D’autres ont également regardé